Pré-départ

A quelques jours du départ, nous avons rendez-vous à Carbonne chez Grand Large Espace Publicité, avec Pascal Soula pour l’impression et la pose des autocollants aux couleurs de nos sponsors et soutiens !

Tout est prêt pour faire belle Topolina et Pascal réalisera la pose des bandeaux aux couleurs de nos soutiens en un rien de temps ! Premiers tours de roues décorée, Topolina commence à faire tourner les têtes.

Encore merci Pascal !

Le 14 février, nous nous sommes donnés rendez-vous avec plusieurs autres équipages toulousains pour un départ groupé depuis la ville rose vers les alentours de Biarritz. La majorité des équipages toulousains étant convoqués pour les vérifications techniques dans la journée du 15 février.

Nous retrouvons les équipages avec qui nous avions animé les deux jours sur la place du capitole mais aussi quelques autres qui se sont ajoutés à nous pour ce départ groupé.

Au final nous passerons une bonne partie du raid avec les premiers équipages que nous avions connus en nous regroupant sur les bivouacs et en organisant de petits convois sur certaines étapes. Vous trouverez leur présentation dans l’article sur la préparation si vous ne l’avez pas encore lu.

Notre rendez-vous aux vérifications étant fixé à 8h30 le 15 février, nous avions donc prévu de passer la nuit proche de Biarritz pour ne pas avoir à partir aux aurores de Toulouse !

Nous avons sollicités nos amis Clémence et Florian qui nous ont reçus chez eux pour une super soirée de la saint Valentin ! 😀

Le pré-départ toulousain nous aura fait prendre conscience des possibilités d’amélioration des compétences d’orientation de certains équipages et que les problèmes mécaniques peuvent arriver à tout moment ! Alors que le convoi s’est lancé avec une vingtaine de voitures nous nous retrouvons rapidement en petits groupes de 2, 3 ou 4 véhicules ! Et rapidement les premiers problèmes pour certains, chauffe du moteur, feux en pannes, etc. Topolina, elle, se porte comme un charme et nous roulons sur un rythme de croisière agréable.

Le convoi (surtout au début lorsqu’il était encore complet) fait tourner les regards et c’est assez drôle de voir les gens nous prendre en photo ou nous saluer. Les klaxons des 4L se répondent entre eux et la bonne humeur se propage. D’autant plus que nous avons droit à une journée superbement ensoleillé pour ce premier trajet.

Après avoir retrouvé environ la moitié des équipages à quelques kilomètres de l’arrivée (et loupé de peu l’autre moitié qui s’était arrêtée à quelques centaines de mètres) nous saluons tout le monde pour rejoindre nos amis avant de retrouver tout le monde aux vérifications le lendemain…

Jour des vérifications à Biarritz – Récit 4L Trophy 2017 Sacadeux

Préparation de la 4L – Récit 4L Trophy 2017 Sacadeux

 

Notre participation au 4L Trophy 2017