Mes impressions sur notre participation au 4L Trophy 2017

Sacadeux 4LTrophy départ

 

Pour bien situer ces articles et mon avis il convient peut être de lire la présentation rédigée ici, où j’explique mes convictions sur l’intérêt de prendre son temps en voyage en prônant le voyage lent ainsi que les premières réserves que j’avais émis avant notre participation au raid ici.

Il s’agit de mon ressentit mais j’ai tâché de l’écrire en étant le plus transparent possible en apportant les précisions qui me semblaient nécessaires. Aujourd’hui encore je me sens divisé quant à ma participation et suis partagé entre la satisfaction d’être passé à l’action et le ressentiment d’avoir loupé l’opportunité de réaliser une action plus porteuse de sens et participé à un événement qui occasionne plus de points négatifs que positifs. J’ai du mal à me satisfaire de ces aspects positifs et à passer outre les éléments que j’évoque en suivant.

Je m’efforce tout de même de retirer de cette aventure les très beau paysages traversés, les belles rencontres avec des liens assez forts créées en peu de temps. Pas uniquement pendant le raid mais aussi toute la préparation en amont qui nous a poussé à aller au contact des entreprises, des particuliers, des médias et de notre entourage pour présenter notre projet et le mener à terme.

Je ressens une grande frustration au vu du résultat par rapport au temps, à l’énergie et à l’argent investit dans ce projet. Evidemment ma déception est liée au différentiel entre mes attentes (qui étaient peut-être trop élevées) et la réalité vécue sur le terrain. Ces attentes et l’espoir placé dans ce projet m’ont poussé à dépenser plus de huit mille euros (tout le détail de notre budget 4L trophy) dans ce projet et plus l’engagement était important plus les attentes grandissaient également. J’avais senti la possibilité d’une telle déception mais j’ai persévéré dans le projet de participation, réconforté par les belles vidéos de présentation, les retours d’anciens participants et le peu de retour critique sur l’événement.

Par la transcription de mes impressions, je souhaite donc mettre en lumière certains aspects du raid que j’ignorais avant ma participation et qui auraient pu me décider à remettre en cause mon inscription ou au moins diminuer ma déception.

Mes réserves avant le départ du 4L Trophy

La sécurité du 4L Trophy

Un raid humanitaire ?

Désertours machine à fric ?

Respect de l’environnement au 4L Trophy

Matériel 4L Trophy

Budget 4L Trophy

Nos sponsors et soutiens pour le 4L Trophy 2017 – équipage n°32 Sacadeux

Récit jour après jour de notre aventure !

Préparation de la 4L – Récit 4L Trophy 2017 Sacadeux – 1 sur 15

Pré départ de Toulouse – Récit 4L Trophy 2017 Sacadeux – 2 sur 15

Jour des vérifications à Biarritz – Récit 4L Trophy 2017 Sacadeux – 3 sur 15

Départ de Biarritz ! Récit 4L Trophy 2017 Sacadeux – 4 sur 15

Jour 2 – Salamanque – Algesiras – Récit 4L Trophy 2017 Sacadeux – 5 sur 15

Jour 3 – Traversée Algesiras – Rabat – Récit 4L Trophy 2017 Sacadeux – 6 sur 15

Jour 4 – Rabat – Boulaajoul – Récit 4L Trophy 2017 Sacadeux – 7 sur 15

Jour 5 – Boulaajoul – Merzouga – Récit 4L Trophy 2017 Sacadeux – 8 sur 15

Jour 6 – Merzouga -Boucle 1 – Récit 4L Trophy 2017 Sacadeux – 9 sur 15

Jour 7 – Journée ambassadeurs Enfants du désert – Récit 4L Trophy 2017 Sacadeux – 10 sur 15

Jour 8 – Étape Marathon – Récit 4L Trophy 2017 Sacadeux – 10 sur 15

Jour 9 – Étape Marathon – Récit 4L Trophy 2017 Sacadeux – 11 sur 15

 

Articles La dépêche du midi :

Les quatre vérités de Johan et Sofia, de retour du 4L Trophy

En route pour le 4L Trophy

 

 

4LTrophy2017 - Sacadeux - Merci

 

 

© 2017 Sac à deux, tous droits réservés - Mentions légales - Réalisation : Cindy De Sousa

Enregistrer