Jour du départ officiel 4L trophy 2017

Sacadeux 4LTrophy départ
Topolina toute propre au départ

Jour J ! Nous partons tôt car nous devons passer récupérer les amortisseurs à Bayonne et allons voir si un garage est disposé à nous les installer dans la matinée. La journée commence bien avec une surprise agréable. Le gérant du magasin Onia nous fait une super remise sur le lot d’amortisseurs ! 🙂 Mais pas possible pour eux de nous les monter.

On s’arrête ensuite à un garage à proximité du rassemblement de départ. Plusieurs 4L sont là et les mécanos s’affairent !! Certains équipages ont des cas beaucoup plus critiques que le nôtre, nous décidons de reporter le changement des amortisseurs à plus tard pour rejoindre les autres équipages au rassemblement.

Nous retrouvons les toulousains qui, par coïncidence arrivent en même temps que nous au parking ! Nous passons les heures précédant le briefing de départ ensemble.

Nous apprenons lors de ce briefing qu’une voiture est déjà en Espagne ! Plus tard, on aura même écho de certains équipages ayant traversé le Portugal avant de rejoindre Algésiras ! Sinon les problèmes techniques rendent les discours des différents intervenants souvent inaudibles depuis la vingtaine de mètres en retrait où nous nous trouvons. Dommage, toutefois, la plupart des interventions sont consacrées à l’intervention des sponsors du raid et rien d’important ne semble avoir été dit. Après un compte à rebours collectif nous pouvons rejoindre nos voitures pour un bon moment d’attente et de bouchons ! En effet, malgré la régulation de la circulation effectué par les forces de l’ordre, 1500 voitures à faire évacuer d’un seul point cela prend du temps !

Rassemblement-4L-Trophy-Bayonne-Hirraty

Après quelques centaines de mètres d’embouteillage, nous passerons devant une 4L ayant pris feu ! Nous apprendrons plus tard qu’après un changement des pièces endommagées l’équipage a pu prendre part au raid ! On peut dire qu’ils ont eu chaud !

Nous communiquons avec les autres équipages toulousains pour former un convoi avant d’attaquer les autoroutes espagnoles. Nous fixons un point de rendez-vous à la frontière. Nous perdrons malheureusement beaucoup de temps à attendre tout le monde.

Ensuite une mésentente sur l’itinéraire nous amène à faire une partie du trajet en solo ! Les deux itinéraires se rejoignant après quelques centaines de kilomètres nous retrouverons d’autant plus rapidement le convoi que ce dernier doit faire des pauses régulières suite à des problèmes de chauffe récurrents et une fuite de durite qui restera comme un moment marquant du raid pour deux des voitures. En effet le bricolage improbable des “Faux belges”, mécanos improvisés aura marqué les esprits !

4L-Trophy-2017-Pause-repas4L-Trophy-2017-bricolage-durit-refroidissement

On se joint donc à la caravane faisant des pauses toutes les heures environ pour permettre au radiateur défaillant de refroidir et vérifier les niveaux de liquide de refroidissement.

A chaque aire d’autoroute il y a des 4L partout ! Malheureusement plusieurs ont déjà des ennuis sérieux et viennent demander si nous disposons de pièces de rechange.

Sur la route, les messages échangés via les ardoises aident à faire passer le temps un peu plus rapidement.

Vers 22h nous sommes encore loin de Salamanque, l’objectif intermédiaire présenté comme idéal pour s’arrêter le premier soir dans le roadbook.

Alors que la plus grande partie du groupe souhaite faire une pause régénératrice en sortant tables et chaises pour dîner, nous préférons rouler pour nous rapprocher de l’objectif et trouver un hôtel ou dormir confortablement.

L’équipage des Esquiroul se joint à nous pour reprendre la route directement.

Nous arriverons un peu avant minuit à quelques kilomètres de Salamanque. A notre arrivée de nombreuses 4L sont présentes et nous croisons les membres de leurs équipages au bar. Certains sont là depuis le milieu de l’après-midi ! Ils nous mettent en garde sur le danger des gravillons pour les pare-brises. Un des leurs a explosé et de nombreux autres équipages témoignent de la même mésaventure sur le groupe Facebook des participants. Il semblerait que cela se produise tous les ans ! Nous sommes contents d’y avoir échappé !

Nous pouvons bénéficier des dernières chambres libres et une fois dans le lit nous ne tardons pas à nous endormir.

4L-Trophy-2017-paysage-Espagne-route

Jour 2 – Salamanque – Algesiras – Récit 4L Trophy 2017 Sacadeux

Jour des vérifications à Biarritz – Récit 4L Trophy 2017 Sacadeux

Notre participation au 4L Trophy 2017

 

La suite : Jour 2 – Salamanque – Algesiras