Dans l’article précédent, je donnais les raisons qui nous poussent à chercher un bateau pour traverser l’Atlantique en faisant du bateau-stop. Pour mettre toutes les chances de notre coté nous avons réalisé une présentation orientée vers cette recherche.

NOTRE PRÉSENTATION POUR DU BATEAU-STOP !

Une fois l’objectif de trouver un bateau fixé, nous nous sommes lancés à la recherche d’informations, la description qui suit est donc le fruit des différents conseils glanés sur internet (vogavecmoibourse aux équipiers, etc.) et celui de la lecture de Zizanies à bord conseillé par vogavecmoi !

Sur la photo, vous pouvez voir Sofi, tout juste 25 ans et Johann, bientôt 24 ans.

bateau-stop-jaime-johann

bateau-stop-jaime-sofi

PÉRIODE À BORD

Comme nous l’expliquons dans cet article, notre projet est de rejoindre l’Argentine, notre temps à bord dépend donc de l’itinéraire de l’équipage qui sera prêt à nous accueillir. Nous pouvons nous déplacer pour nous rencontrer avant le départ ou vous rejoindre en cours de route le long des côtes françaises, espagnoles ou aux Canaries.

Actuellement, nous travaillons, mais nous aimerions profiter de nos jours libres pour effectuer une ou plusieurs sorties en mer afin d’en apprendre plus et de se préparer à un voyage plus long, car, comme nous y venons dans la suite de l’article, nous sommes débutants en navigation.

NOS COMPÉTENCES EN NAVIGATION

Débutants, mais pas totalement novices. Tout d’abord, la lecture de Zizanies à bord nous permet de connaitre un petit peu le vocabulaire marin.

Sofi a été membre de plusieurs groupes Scout, elle y a appris à faire différents types de nœuds dont certains utilisés sur les voiliers, mais aussi le travail d’équipe et l’organisation qui seront certainement utiles à bord d’un bateau.

J’ai fait quelques jours d‘optimist au début de mon adolescence, j’en garde de lointains, mais joyeux souvenirs. Dans le cadre de mes sorties de plongée sous-marine, j’ai navigué sur différents bateaux à moteur pour de petites sorties. C’est aussi grâce à la plongée que je sais faire différents nœuds usuels.

J’ai passé mon permis côtier il y a deux ans, même si depuis je n’ai pas beaucoup pratiqué, les termes de signalisation, de priorité et de communication ne me sont pas étrangers. Je sais également lire un compas pour suivre un cap par exemple.

Enfin, j’ai récemment effectué un stage d’initiation à la planche à voile. J’y ai notamment appris les notions de prise au vent, d’ouverture de voile ou encore comment remonter au près.

NOTRE APPORT À BORD

À la maison, lorsque nous sommes tous les deux je cuisine et Sofi fait la vaisselle. J’aime bien cuisiner, parfois j’essaye d’innover et ça ne réussit pas toujours, mais en général Sofi ne se plaint pas 🙂 Elle préfère nettoyer même si elle maîtrise quelques spécialités argentines délicieuses ! Nous sommes dynamiques, enthousiastes et volontaires. Nous ne rechignons pas à mettre la main à la patte pour participer aux tâches collectives.

Afin de faire passer le temps plus vite, nous aimons la discussion, les jeux de société et les jeux de cartes. Il y en a peut-être quelques-uns que vous ne connaissez pas ! J’ai déjà eu l’occasion de travailler de nuit et Sofi a le breuvage miracle pour rester éveiller 🙂

Sofi connaît très bien les Canaries, particulièrement Tenerife et Gran Canaria, si vous comptez faire escale quelques jours sur une de ces îles nous pourrons vous conseiller sur les lieux et activités incontournables. Nous parlons espagnol, anglais et français, Sofi a aussi étudié l’allemand et le grec et nous sommes en train d’apprendre le portugais.

NOTRE ALIMENTATION

En faveur d’un mode de vie respectueux de l’environnement et profitable à tous, nous privilégions les produits biologiques, locaux et issus du commerce équitable. Nous essayons également de varier notre alimentation en adoptant un régime limité en apports de graisses, de sels et de sucres. Sofi ne mangeait pratiquement pas de poisson avant de me connaître, depuis je la convertis avec plus ou moins de succès. Nous mangeons pratiquement de tout en nous adaptant aux produits à notre disposition.

Nous n’avons pas l’habitude de manger épicé et nous ne buvons que très occasionnellement de l’alcool, Sofi aime bien le vin rouge et moi j’aime goûter les bières du monde.

CONCLUSION

Dans un premier temps, ne sachant pas naviguer, nous n’avions pas envisagé une traversée de l’Atlantique à la voile, cependant après avoir lu différents témoignages et des renseignements sur les sites spécialisés nous avons vu que ce n’était pas rédhibitoire. Voilà pourquoi nous tentons notre chance aujourd’hui 🙂

Nos meilleurs atouts sont donc notre adaptabilité, notre joie de vivre et notre ouverture d’esprit. Nous sommes également curieux et souhaitons en apprendre plus sur la navigation, la pêche et la vie en mer ! Nous avons tous les deux vécus au sein de colocations et été animateurs en centre de vacances, ces expériences de vie en communauté, en milieu clos ou limité ont constitué pour nous l’occasion d’être confrontés à des situations se rapprochant à la vie sur un bateau en groupe restreint. Nous n’avons jamais eu d’accrochages sérieux et avons su régler nos conflits paisiblement.

Nous ne pouvons pas vous apporter de grande aide technique sur la navigation, mais nous savons surtout ce que nous ne vous apporterons pas ! 

Les critiques, les remarques négatives et les contestations de vos décisions, de votre façon de faire. Nous sommes également conscients que le bateau est votre espace, nous tâcherons de respecter les règles de vie à bord et une participation aux frais nous paraît tout à fait normale.